1917 : l'arrivée du jazz à Brest, atelier bruitage

Dans le cadre de l'EPI intitulé « 1917 : l'arrivée du jazz à Brest », un atelier bruitage a été organisé lundi 7 mars pour les élèves de 3èmes 4 et 5. Nous entrons dans l'une des dernières phases du travail entamé depuis septembre et la formation des bruiteurs à ce moment de l'année est essentielle pour le bon déroulement de la soirée du 18 mai au Vauban, soirée pendant laquelle les élèves joueront et enregistreront en live leur fiction radiophonique retraçant la vie de James Europe.

Aussi les élèves volontaires ont-ils été initiés au bruitage sous la houlette de Lucas et Victor, tous deux membres de l'association Longueur d'ondes. Comment imaginer la traversée de l'Atlantique en bateau ? Comment créer l'ambiance d'une soirée mondaine ? Comment rendre compte d'une émeute raciale ? Pas évident, a priori… Mais les élèves retiendront qu'avec peu de choses, beaucoup d'imagination et de bon sens, il est facile de créer des univers sonores très variés. Pour créer le bruit des vagues, une boîte à chaussures remplie de quelques grains de riz maniée avec douceur suffit. Nos professionnels apportent aussi leurs connaissances en la matière : bâton de pluie ou ocean drum sont idéalement appropriés. Pour une soirée mondaine, rien de plus simple : un bruit de bouche pour suggérer une bouteille de champagne que l'on débouche, un sac en plastique que l'on frictionne pour simuler le bruit des bulles de champagne et deux verres que l'on entrechoque.

Mais il ne faut pas oublier que l'histoire de James Europe se passe sur fond de ségrégation et d'émeutes raciales. Comment alors faire croire au public qu'une émeute bat son plein ? Les idées fusent. Les élèves ont pleinement compris le sens de cet atelier. « On peut frapper les chaises contre le sol », « il faut aussi penser aux vitrines que l'on casse », « pour ça, on peut utiliser un sac en plastique avec du verre dedans ». L'essai est plus que probant ! « On doit aussi trouver un slogan ! ». Vincent, en meneur d'hommes, lance alors « what do you want, brothers ?», tous les autres répondent en choeur « freedom ! ».

Le temps est passé si vite que l'on n'a même pas eu le temps de travailler l'univers sonore de la guerre. C'est ce à quoi nos futurs bruiteurs devront penser pour la prochaine séance. Sans trop s'inquiéter, ils savent désormais que l'on peut détourner un objet du quotidien pour en tirer un son original. Finalement, il suffit d'avoir l’œil et l'oreille.

 

Collège et lycée de l'Harteloire

1 rue du Guesclin
BP91315 - 29213 Brest Cedex 1
Accueil : 02 98 46 16 88

Vie scolaire du collège : 02 98 46 61 79
Vie scolaire du lycée : 02 98 46 61 70
Fax : 02 98 46 61 61
Mail : ce.0290010d@ac-rennes.fr