ESABAC

Esabac : un parcours innovant et ouvert

Le lycée de l'Harteloire, lycée à section binationale français/italien

Le Lycée de l’Harteloire a été le premier lycée de l'Académie de Rennes à proposer le parcours ESABAC.
Esabac est la contraction de Esame di Stato et de Baccalauréat et permet la délivrance simultanée des deux diplômes nationaux : le Baccalauréat français et l'Esame di stato italien (Maturità).
Ce diplôme binational donne accès de plein droit aux universités italiennes et françaises et à divers cursus binationaux proposés par les universités des deux pays, par diverses écoles d’ingénieurs et autres instituts d’études supérieures. Sa spécificité facilite évidemment l’insertion professionnelle et démontre l’attachement de l’élève aux valeurs européennes et son ouverture à l’international.

Choisir l’Esabac c’est s’ouvrir à l’Europe par une vraie formation biculturelle !

Pour connaître les possibilités ouvertes aux étudiants par esabac, cliquez sur le lien

https://www.institutfrancais.it/fr/italie/les-doubles-diplomes-franco-italiens

Pour accéder aux sources du Ministère de l'Education Nationale

https://www.education.gouv.fr/l-esabac-double-delivrance-du-baccalaureat-francais-et-de-l-esame-di-stato-italien-12413

A qui s’adresse l’ESABAC ?

L’ESABAC s’adresse à des élèves motivés et curieux, idéalement aimant la lecture et désireux d’acquérir une double culture et -s’ils le veulent- d’effectuer une partie de leur scolarité en Italie dans les lycées partenaires. La section Esabac est ouverte à l'entrée de la classe de seconde aux élèves susceptibles d'atteindre le niveau B1 du CECRL avant l'entrée en classe de première. C’est à dire aux élèves qui aient choisi l’italien LV2 au collège et qui se sentent à l’aise dans la discipline.

Horaires et programmes

En seconde générale, les élèves de section Esabac suivent des enseignements spécifiques de langue et littérature (4 heures hebdomadaires) et d’histoire-géographie (3 heures).
En cycle terminal (première et seconde), l'Esabac comporte 8 heures hebdomadaires d’enseignement specifiques :  langue et littérature italiennes (4 heures) et histoire et géographie (4 heures). En cycle terminale esabac s’ajoute aux choix de spécialités et ne remplace pas une specialité. Pour obtenir le double diplôme les élèves doivent garder l’enseignement esabac jusqu’au bac.

Le programme d'"histoire" est fixé conjointement par la France et l'Italie ; celui de "géographie" est conforme au programme national en vigueur.
Le programme de langue et littérature italiennes est fixé conjointement par la France et l'Italie.

Ces enseignements, assurés en langue italienne, remplacent les enseignements de LV1 et d’histoire-géographie de droit commun.

Les programmes d’histoire et de langue et littérature sont fixés conjointement par la France et l’Italie. Celui de géographie est conforme au programme national en vigueur.

 

Lien pour programme italien et H/G

Délivrance de l'Esame di Stato

La délivrance de l'Esame di Stato est subordonnée à :

la réussite à l'examen du baccalauréat à la fin de l’année de terminale

l'obtention d'une moyenne au moins égale à 10/20 aux épreuves spécifiques

A l’échelle nationale le taux de réussite des élèves Esabac est de 95\100

 

Histoire et géographie en Esabac

Programme d'enseignement d'histoire Pour Les Sections Esabac

Le programme commun d'histoire du dispositif conduisant à la double délivrance du baccalauréat et de l' Esame di stato a pour ambition de construire une culture historique commune aux deux pays, de fournir aux élèves les clés de compréhension du monde contemporain et de les préparer à exercer leur responsabilité de citoyens.

L'examen et l'évaluation d'histoire pour la double délivrance ne portent que sur les contenus des programmes d'histoire enseignés en classe terminale.

Ce programme s'organise autour de l'histoire de l'Italie et de celle de la France, dans leurs relations réciproques et replacées dans l'histoire plus vaste de la civilisation européenne et mondiale.

 

Objectifs

Les objectifs majeurs de l'enseignement de l'histoire dans les sections Esabac sont de trois ordres :

culturels : l'enseignement de l'histoire assure la transmission de références culturelles. Il concourt de ce fait à la formation d'une identité riche, multiple et ouverte à l'altérité. Il permet aux élèves de mieux se situer dans le temps, dans l'espace et dans un système de valeurs qui est aux fondements de la société démocratique, ainsi que de prendre conscience de la diversité et de la richesse des civilisations d'hier et d'aujourd'hui ;

intellectuels : l'enseignement de l'histoire stimule la curiosité des élèves et leur fournit des outils intellectuels fondamentaux d'analyse et de compréhension des traces et des modalités de l'action humaine. Il leur apprend à construire des raisonnements et à les exprimer à l'écrit et à l'oral ; il participe ainsi pleinement à la maîtrise de la langue italienne (ou française) et à celle des autres formes de langages ;

civiques : l'enseignement de l'histoire donne aux élèves les moyens d'un épanouissement individuel et d'une intégration dans la société. Il les prépare à exercer leur raisonnement critique et leur capacité de jugement. Il permet de comprendre ce que sont les modalités de l'action des hommes dans l'histoire et dans le temps présent. Il montre que les progrès civilisationnels sont le plus souvent le résultat de conquêtes, d'engagements et de débats, susceptibles d'être remis en cause et qui demandent une vigilance dans une démocratie.

Ces finalités impliquent que l'enseignement de l'histoire permette aux élèves de :

  • comprendre les phénomènes historiques en dégageant leurs origines, le rôle des principaux acteurs et des différents facteurs et en les replaçant dans leur contexte ;
  • comprendre la démarche historique visant à s'assurer des faits, à rechercher, sélectionner et utiliser des sources ;
  • saisir les points de vue et les référents idéologiques implicites du processus d'élaboration du discours historique ;
  • poser un questionnement, dégager les problématiques fondamentales et établir les relations entre phénomènes et événements historiques replacées dans leur contexte ;
  • saisir les relations entre les faits, les événements, les mouvements idéologiques dans leur dimension diachronique et synchronique ;
  • percevoir et comprendre les racines historiques du temps présent ;
  • interpréter avec esprit critique le patrimoine des connaissances acquises, y compris par la lecture et l'analyse directe des documents ;
  • pratiquer une citoyenneté active par l'exercice des droits et le respect des devoirs dans une perspective de responsabilité et de solidarité ;
  • exercer la citoyenneté au niveau local, national et mondial fondée sur les valeurs communes inscrites dans la Constitution des deux pays et dans la Déclaration universelle des droits de l'homme.

 

Objectifs de formation

Au terme des trois années de lycée, l'élève devra être capable :

  • d'utiliser les connaissances et compétences acquises au cours de ses études pour se repérer dans la multitude des informations
  • d'utiliser les notions et le vocabulaire de l'histoire dans la langue italienne
  • de replacer les événements dans leur contexte historique (politique, économique, social, culturel, religieux, etc.)
  • de maîtriser les outils conceptuels de l'historiographie pour identifier et décrire continuités et mutations
  • d'exposer à l'écrit comme à l'oral les phénomènes étudiés. À l'écrit tout particulièrement, l'élève devra démontrer sa capacité à structurer sa démonstration autour de quelques axes répondant au questionnement initial ; maîtriser des connaissances privilégiant les approches synthétiques et les notions centrales des programmes ; s'appuyer sur des exemples pertinents
  • de lire et interpréter des documents historiques; de croiser, hiérarchiser et contextualiser les informations prélevées dans des documents oraux ou écrits de nature diverse (textes, cartes, statistiques, caricatures, œuvres d'art, objets, etc.)
  • de faire preuve de sens critique à l'égard des sources et documents
  • de maîtriser l'expression en langue italienne

 

Indications pédagogiques

Afin de former les élèves aux méthodes de l'histoire, on privilégie un enseignement qui associe formation méthodologique et apport de connaissances.

 

Programme d’histoire

Les fondements du monde contemporain et de l'histoire européenne

Classe de seconde : le programme conduit jusqu'au milieu du XIXème siècle

Classe de première : le programme porte sur la période 1850-1945

Classe terminale : le programme porte sur la période postérieure à 1945

 

I - Des grands héritages à la modernité
  1. L'invention de la citoyenneté à Athènes au Vème siècle avant J.-C.
  2. La citoyenneté dans l'Empire romain aux Ier et IIème siècles
  3. La Méditerranée aux XIIème et XIIIème siècles : un carrefour de civilisations
  4. Humanisme, Renaissance et nouveaux horizons : une modification de la vision de l'homme et du monde
  5. Un nouvel univers politique né de la Révolution française

 

II - Le monde contemporain
  1. L'apprentissage de la politique : révolutions libérales, nationales et sociales en Europe au XIXème siècle
  2. La France et l'Italie du milieu du XIXème siècle à la Première Guerre mondiale
  3. L'âge industriel et sa civilisation du XIXème siècle à 1939
  4. Le premier XXème siècle : guerres, démocraties, totalitarismes (jusqu'en 1945)
  5. Le monde de 1945 à nos jours
  6. L'Italie de 1945 à nos jours
  7. La France de 1945 à nos jours

 

Programme de géographie

Le programme d'enseignement de géographie est le programme national d'enseignement en vigueur.

 

Italien en Esabac

Esabac se situe dans la continuité de la formation générale reçue, dans l'optique d'un enrichissement binationale et à dimension européenne.

Les sections Esabac entendent développer une compétence de communication reposant sur les savoirs et les savoir-faire langagiers et favoriser l'ouverture à la culture de l'autre par l'approfondissement de la découverte de la civilisation du pays partenaire, dans ses manifestations littéraires et artistiques, notamment. La dimension interculturelle ainsi construite contribue à valoriser les racines communes tout en en appréciant la diversité.

Pour permettre l'acquisition de cette compétence complexe, le parcours de formation intégrée établit des relations entre les cultures française et italienne en s'appuyant notamment sur l'étude d'œuvres littéraires mises en résonance dont certains des textes fondateurs, patrimoine « essentiel » pour construire un lecteur expert, connaissant les bases communes des cultures européennes

 

Etude de la langue

L'étude de la langue italienne, dans la perspective de l'obtention du double diplôme, vise à former des citoyens capables de communiquer en utilisateurs indépendants dans cette langue et de comprendre l'univers culturel construit au fil des siècles.

En référence au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), à la fin du parcours de formation intégrée, le niveau de compétence linguistique exigible pour les élèves qui prétendent à l'obtention de la double délivrance de l'Esabac est fixé à B2.

L'élève peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il/elle peut communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l'un ni pour l'autre. Il/elle peut s'exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d'actualité et exposer les avantages et inconvénients de différentes possibilités.

 

Etude de la littérature

Le parcours Esabac vise à former un lecteur autonome capable de mettre en relation les littératures des deux pays, dans une perspective européenne et internationale. Il développe la connaissance des œuvres littéraires les plus représentatives du pays partenaire, à travers leur lecture critique.

L'enseignant construit des parcours d'étude à dimension interculturelle qui mettent en lumière les apports réciproques entre les deux langues et les deux cultures.

Par ailleurs, il travaille d'une façon co-disciplinaire, notamment avec le professeur de français et d’histoire et géographie.

 

Objectifs

Au terme du parcours de formation intégrée, l'élève est capable de :

  • maîtriser la lecture de différents types de textes
  • produire différentes formes de textes écrits, en maîtrisant les registres linguistiques
  • conduire une analyse de texte

Les élèves sont mis en mesure de:

  • exprimer de façon équilibrée leurs compétences d'oral et d'écrit
  • disposer d’activités diversifiées (débats, compte rendu, utilisation des Tice pour la recherche, la documentation et la production, étude de textes, etc.) ;
  • profiter de itinéraires littéraires construits autour d'un thème commun aux deux littératures;
  • étudier des textes insérés dans leur contexte historique, social, culturel, et dans leur rapport avec la littérature du pays partenaire ;
  • mettre en lumière les relations entre les littératures et les autres arts, y compris les nouvelles manifestations artistiques.

 

Programme

Le programme de littérature se compose de neuf thématiques culturelles.

  1. La littérature médiévale
  2. Il Rinascimento et la Renaissance
  3. La Contre-Réforme et le baroque ; le classicisme
  4. L'illuminismo, la nuova razionalità, le siècle des Lumières
  5. La naissance d'une nouvelle sensibilité au XVIIIème ; préromantisme
  6. Le romantisme
  7. Vérisme en Italie, réalisme et naturalisme en France
  8. La poésie de la modernité : Il decadentismo ; Baudelaire et les poètes maudits
  9. La recherche des nouvelles formes de l'expression littéraire et les rapports avec les autres manifestations artistiques.

Les élèves liront dans la version intégrale une ou deux œuvres de la littérature du XX siècle au programme.

Parmi les auteurs au programme : Dante, Petrarca, Boccaccio, Ariosto, Machiavelli, Guicciardini, Tasso, Galileo, Beccaria, Goldoni, Parini, Foscolo, Leopardi, Manzoni, Carducci, Pascoli, Verga, D’Annunzio, Svevo, Pirandello, Moravia, Calvino, Morante, Saba, Eco, Baricco....

 

Mobilité

La généralisation des échanges et de la mobilité des élèves est au cœur de la nouvelle stratégie Langue vivant du Ministère de l’Éducation Nationale. Significativement la mobilité des élèves va avoir une meilleure reconnaissance:

  • un élève parti en mobilité dans le cadre d’un partenariat entre son établissement et un établissement étranger ne doit pas être pénalisé à son retour
  • les acquis scolaires construits dans le cadre d’une mobilité à l’étranger seront donc pleinement reconnus avec une meilleure valorisation de la mobilité
  • toute mobilité apprenante est une expérience dont notre système éducatif se doit de reconnaître la richesse et la spécificité
  • pour chaque mobilité, une attestation sera produite dans le cadre du livret scolaire afin de mettre en valeur les compétences acquises par l’élève à cette occasion.

Depuis plusieurs années le lycée de l’Harteloire a une convention de partenariat avec le lycée Fermi-da Vinci de Empoli (Florence) et avec le lycée Lombardo Radice de Rome. Les conventions stipulent la possibilité d’échanges individuels, où les élèves sont hébergés par un correspondant pendant une durée qui peut aller d’une semaine à un trimestre. Les équipes pédagogiques des deux lycées décident de l'organisation des enseignements suivis par les élèves concernés.

Des séjours d’une semaine dans le cadre des échanges entre notre lycée et les lycées partenaires sont organisés tous les ans. Chaque année un thème est donné « Résistance et Résilience », « La ville et la mer » « Se défendre des dangers de la mer ». ploitant le thème donné les élèves français et italiens préparent des exposés et participent à des mini colloques sur le sujets. Le séjours sont des temps de réflexion à d’autres façons d’apprendre et enrichissent l’expérience pédagogique des élèves et des enseignants.

 

Réalisation des élèves

                                                          

 

Lien magazine webhttps://madmagz.com/fr/magazine/1316042

Lien magazine webhttps://madmagz.com/fr/magazine/1633378

Lien magazine webhttps://madmagz.com/fr/magazine/1320044

 

Les specificites de l’Harteloire

  • La section esabac est une section binationale et le lycée de l’Harteloire est le seul à la proposer avec le lycée Macé de Rennes
  • L’inscription à la section Esabac est en dérogation de la carte scolaire
  • Des résultats très encourageants ! Le taux de réussite des élèves Esabac est de 100%
  • Un établissement où l’italien est enseigné depuis des décennies et Esabac de 2011
  • Une équipe pluridisciplinaire de professeurs motivés et investis, qui collaborent dans la réalisation des projets de la classe et aiment mettre en œuvre des parcours interdisciplinaires et plurilinguistiques.
  • Les élèves bénéficient d'une approche à la littérature comparée, par un travail commun du professeur de français et d'italien en classe seconde. Les cours de littérature italienne et d’histoire sont le plus possible décloisonnés pour que les élèves puissent plus aisément maîtriser les périodes étudiés et avoir une approche raisonnée à l’étude de l’histoire de la littérature italienne.
  • L’étude de la langue et de la littérature se font par des textes choisis pour intéresser les élèves, susciter des débats et faire réfléchir à des problématiques actuelles.
  • Des échanges avec les élèves des lycées Fermi-da Vinci de Empoli, Lombardo Radice de Rome et Aristosseno de Tarente

 

Les epreuves du Bac

Déroulement des examens

Les élèves scolarisés dans les sections Esabac choisissent de se présenter, ou non, au titre de l'Esabac au moment de leur inscription au baccalauréat.

Les élèves qui choisissent de s'y présenter passent :

en français les épreuves correspondant à leur série et comptant pour le seul baccalauréat

en italien les épreuves spécifiques comptant à la fois pour le baccalauréat et pour l'Esabac : histoire-géographie (à l'écrit) et l'italien langue et littérature italiennes (à l'écrit et à l'oral)

Le programme retenu pour les deux épreuves est celui de l’année de terminale et la reforma de 2021 n’impacte pas le déroulement des épreuves esabac qui restent enchangées

Spécimen Bac italien et HG (liens)

 

Comment s’inscrire en Esabac

A qui s’adresse l’ESABAC ?

L’ESABAC s’adresse à des élèves motivés et curieux, idéalement aimant la lecture et désireux d’acquérir une double culture et -s’ils le veulent- d’effectuer, une partie de leur scolarité en Italie dans les lycées partenaires. La section Esabac est ouverte à l'entrée de la classe de seconde aux élèves susceptibles d'atteindre le niveau B1 du CECRL avant l'entrée en classe de première. C’est à dire aux élèves qui aient choisi l’italien LV2 au collège et qui se sentent à l’aise dans la discipline.

Pour s’inscrire en Esabac il faut présenter sa candidature et constituer un dossier. Le dossier doit être déposé au secrétariat de scolarité du Lycée (se rapporter au calendrier du lycée pour la date)

Les dossiers seront examinés par l’équipe pédagogique et la proviseure.

Le dossier doit être constitué par les pièces suivantes :

une lettre de motivation en italien

les bulletins du troisième trimestre de quatrième et du premier et second trimestre de troisième

une lettre de présentation du professeur d’italien du collège d'origine

Toutes les informations sur le dossier d'admission sont disponibles en suivant ce lien.

 

Dans la presse

Dans la presse

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-centre-ville/lycee-de-l-harteloire-echange-scolaire-avec-quinze-italiens-06-03-2019-12224898.php

 

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-centre-ville/section-binationale-de-l-harteloire-trois-lyceens-italiens-accueillis-21-09-2018-12085657.php

 

Pour aller plus loin

Vous trouverez ici des liens qui pourraient vous intéresser

Bulletin officiel spécial n°5 du 17 juin 2010

Double délivrance du diplôme du baccalauréat et du diplôme de l'Esame di Stato

http://www.education.gouv.fr/cid52116/mene1007704a.html

 

Voies de formation et diplômes

L'Esabac, double délivrance du baccalauréat français et de l'esame di Stato italien http://www.education.gouv.fr/cid52349/l-esabac.html

 

Fiche ONISEP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Collège et lycée de l'Harteloire

1 rue du Guesclin
BP91315 - 29213 Brest Cedex 1
Accueil : 02 98 46 16 88

Vie scolaire du collège : 02 98 46 61 79
Vie scolaire du lycée : 02 98 46 61 70
Fax : 02 98 46 61 61
Mail : ce.0290010d@ac-rennes.fr